"Je n'ai pas de patrimoine donc je ne n'ai pas besoin des conseils d'un spécialiste... ?"

Voilà une phrase que nous entendons régulièrement et qui, si elle n'est pas totalement erronée, n'est pas totalement juste non plus.


Il est vrai que la planification patrimoniale et financière est souvent réservée aux patrimoines importants qui nécessitent souvent une réorganisation et une meilleure structuration en vue d'atteindre les objectifs fixés par les personnes. Il est vrai également que les plus gros patrimoines sont davantage courtisés par les banques privées et les gestionnaires de fortunes qui y voient une opportunité en termes de placements financiers rentables.


Mais il ne faut pas oublier que toute personne, à partir du moment où elle génère des revenus de son travail, dispose d'un "patrimoine" et donc probablement d'une capacité d'épargne. A partir de ce moment, il devient intéressant de bénéficier de conseils d'un spécialiste en vue de faire fructifier cette épargne.


Pourquoi ?

L'objectif principal : se constituer une pension complémentaire et donc un « patrimoine » plus conséquent.


Mais pourquoi faire finalement[1]?

Car lorsqu'une personne arrive à la pension, souvent son niveau de vie chute drastiquement. Il faut donc pouvoir compenser la baisse de revenus ;

Car le système des pensions en Belgique est menacé en raison des progrès de la médecine. Nous vivons plus vieux et donc plus longtemps. Si aujourd'hui, quatre personnes cotisent pour la pension d'une seule, le ratio sera de 1/1 d'ici 2050. Il faut donc envisager une baisse de la pension légale et l’anticiper.

Toutes sortes de solutions fiscalement avantageuses, ou non, existent pour se constituer une pension complémentaire, dont la plus accessible et la plus connue : l'épargne-pension.

Mais l'épargne-pension n'est pas suffisante pour compléter son niveau de vie à la pension. Il faut alors se tourner vers d'autres solutions.


Lesquelles par exemple ?


Un compte épargne bancaire ?

S'il est nécessaire, il ne peut être l'unique solution en raison des taux d'intérêt proche de 0%, ne comblant pas l'inflation de +- 1,5% en Belgique.


Il est alors intéressant d’épuiser les autres solutions d'épargne fiscalement avantageuses.


Cela est d’autant plus vrai pour les indépendants et surtout les indépendants exerçant au travers d’une société.

Outre la constitution d’une pension complémentaire, l’optimisation fiscale devient alors un atout majeur des solutions à disposition des indépendants.


Et s'il reste de la capacité d'épargne ? Les possibilités de placements, tant mobilières qu’immobilières, ne manquent pas...


Par ailleurs, un aspect trop souvent négligé qui justifie pleinement les conseils d'un spécialiste, est celui des conséquences juridiques que peuvent avoir des événements « banals » de la vie sur le patrimoine d’une personne, comme par exemple le mariage ou encore un décès, etc.


Il est fréquent de constater que les personnes confondent le statut juridique de la cohabitation légale avec celui du mariage, notamment en matière successorale ou en cas de séparation. Par exemple, un conjoint marié recueillera l’usufruit de l’entièreté de la succession du défunt, tandis que le cohabitant ne recueillera que l’usufruit sur le logement principal. Imaginons un patrimoine davantage mobilier (assurances-vie, compte-titres, etc), les conséquences ne seront pas les mêmes.


Face à un décès, nous constatons trop souvent des successions difficiles et pas forcément sur le plan fiscal. C’est notamment le cas lorsque les héritiers découvrent l’existence d’un testament réduisant leur héritage au strict minimum et ce, en raison d’un legs universel au profit d’une seule et même autre personne. Une mauvaise compréhension des conséquences juridiques d’un acte comme un testament peut donc plonger une famille toute entière dans le conflit.


Bref les exemples ne manquent pas.


Quelle que soit la consistance du patrimoine, je n’ai pas peur d’écrire que tout le monde a intérêt à bénéficier d'un conseil éclairé en vue de faire fructifier ce patrimoine.

Simplement, les possibilités et les besoins varieront d’une personne à l’autre en fonction de l’état et de la consistance de son patrimoine, de son statut social et fiscal et de l’importance de ses revenus.


Parlons-en : https://calendly.com/lionel-melot/rendez-vous 😉

[1] D’autres raisons existent mais ne sont pas abordées dans ce court article.

67 vues

© 2020 Lionel Melot by Assurgroup SPRL

  • Black LinkedIn Icon

Rue de Gembloux 9, 5080 Rhisnes

0032 81 22 82 44

contact@cabinetlionelmelot.be